Nous devions arbitrer un débat au sein du 8assure qui suscitait de nombreuses controverses : est-il possible de plier une salle parisienne en une demi-journée ?

Dans un camp, il y a ceux qui considèrent que les salles parisiennes sont parmi les plus dures de France à cause de la densité de forts grimpeurs et de la proximité avec Fontainebleau. “Cela peut se faire en province sans doute, mais pas à Paris”. Les autres pensent que c’est faisable et qu’un virtuose de l’escalade peut mettre un terme à cette arrogance parisienne.“Certes, c’est inaccessible au plus grand nombre mais il existe quelqu’un, quelque part qui peut le faire !”.

Nous aurions pu disserter sur le sujet indéfiniment, mais agir vaut mieux que parler et ainsi est né : Beat the routesetter.

Le challenge est simple : prendre un grimpeur de classe mondial, lui donner 2 heures dans une salle parisienne pour qu’il coche l’ensemble des blocs du niveau maximum.

Après une planification longue et rigoureuse, le projet est lancé tambour battant : le bleausard le plus talentueux de sa génération va se mesurer avec un ouvreur de renommée nationale. Ce sera Charles Albert contre Antoine Vandeputte à Vertical Art Pigalle.

Charles s’est donc élancé dans un circuit de 16 blocs annoncés à au moins 7B+ dans la salle avec pour objectif de tous les cocher en deux heures. Assez comparable à un circuit de demi-finale de coupe du monde, mais vraiment dur.

Autre point important, Vertical Art a permis à Charles de grimper pieds nus s’il le souhaitait (même si c’est interdit normalement pour des raisons évidentes d’hygiène), leur fairplay est à souligner.

C’était le 19 décembre, nous y étions avec un caméraman et nous partagerons bientôt les images.

Nous souhaitons remercier très chaleureusement Charles et Antoine pour s’être prêtés au jeu et toute l’équipe de Vertical Art Pigalle pour leur accueil fantastique.

A tous, merci et nous attendons le film avec impatience, dans l’intervalle les paris sont ouverts !

Les blocs sont toujours en place, pour celles et ceux qui veulent en savoir plus pour les cotations.